Azerbaijan: Civilans are the first and ultimate victims

Azeri Civilian Victims

29/10/2020 : Azerbaïdjan - Utilisation confirmée d'armes à sous-munitions contre les civils

Selon Amnesty International, l'Arménie a utilisé des bombes à fragmentation interdites dans le conflit du Haut-Karabakh, à la suite d'une attaque contre la ville de Barda en Azerbaïdjan. La frappe avec des roquettes Smerch a visé un quartier résidentiel proche d'un hôpital. Le bilan des victimes s'établit à au moins 21 morts et 70 blessées.
Les civils ont été touchés par des fragments de munitions à fragmentation 9N235 provenant de roquettes 9M55 Smerch de fabrication russe. Ces armes sont par nature des armes "aveugles" et leur utilisation en toutes circonstances est interdite par le droit international humanitaire.
De plus, les armes à sous-munitions n'explosent pas toujours, ce qui représente une menace permanente pour les civils semblable à celle des mines terrestres antipersonnel.

Source : AZERTAC (Sh. AGHALAROVA, Paris, FRANCE)

https://www.amnesty.org/en/latest/news/2020/10/armenia-azerbaijan-first-confirmed-use-of-cluster-munitions-by-armenia-cruel-and-reckless/?fbclid=IwAR3wpf26IuvoKVnLJtl4nm7-0Mw7FaNpCvAX7AtN27jQiAEo7UyVRff7o7k

 

 

azer1

 

Print Email